Le ténor lyrique-léger belge Geoffrey Degives a obtenu un Master en Chant du Conservatoire Royal  flamand de Bruxelles et a été finaliste du 25e Concours International de Chant de Clermont-Ferrand. Il a été membre du Dutch National Opera Academy à Amsterdam où il a interprété les rôles de Albert Herring (Albert Herring), Nemorino (L’Elisir d’Amore), Tito (La Clemenza di Tito) et Le Mari (Les mamelles de Tirésias).

Depuis 2011 on a pu l’entendre dans les rôles tels que Dorvil (La Scala di Seta), Florival (L’Amant Jaloux), Tamino (Die Zauberflöte), Le Capitaine Sylvio (Le Docteur Miracle), Don Ottavio (Don Giovanni), Prince Paul (La Grande Duchesse de Gérolstein) à l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand, Padre/Barbier (L’Homme de La Mancha) au Théâtre Royal flamand de Bruxelles, co-produit par La Monnaie/De Munt.

En 2021, il a fait ses débuts à l’Opéra Royal de Wallonie dans le rôle de Hirsute dans l’opéra de Lionel Polis « Ursule et Hirsute ».

 

Bénéficiant d’un talent comique naturel pour l’Opéra Bouffe et l’Opérette, Geoffrey affectionne particulièrement le répertoire de Jacques Offenbach duquel il a chanté plusieurs rôles aussi bien en jeune premier qu’en fantaisiste. Dans sa quête de promouvoir plus largement le répertoire comique, Geoffrey s’associe régulièrement avec le chef d’orchestre Stijn Saveniers et Volksopera aussi bien sur scène qu’en live-streaming dans les Morceaux détachés.

 

Sur les scènes d’opéra il a chanté sous la direction de Richard Egarr, Bas Wiegers, Jonathan Berman, Kenneth Montgomery, Amaury Du Closel, Ayrton Desimpelaere, Jeroen Weierink… et a été mis en scène par Floris Visser, Alexander Oliver, Sybrand van der Werf, Javier Lopez Piñon, Elsina Jansen, Armand Delcampe, Pierre Thirion-Vallet et Vincent Dujardin.

 

Chanteur polyvalent, Geoffrey se produit en récitals et concerts dans Elias (Mendelssohn), Requiem (Mozart), Oratorio de Noël (Saint-Saëns), Le Poème de l’amour et de la mer (Chausson), Tre Sonetti del Petrarca (Liszt), Die schöne Magelone Op.33 (Brahms), Ode an die Freude (Beethoven), Liederkreis Op.24 (Schumann), La Petite Messe Solennelle (Rossini), Stabat Mater (Scarlatti & Pärt), Serenade op.31 (Britten), Le Roi David (Honegger), Misa Criolla (Ramirez), Carmina Burana (Orff) ainsi que dans plusieurs grandes oeuvres de concert Haendel and J.S. Bach.

 

Geoffrey a été invité au Royal Concertgebouw (Amsterdam), Zénith (Caen), Théâtre de l’Archipel (Perpignan), Palais des Festivals (Cannes), Théâtre des Sablons (Neuilly-sur-Seine), Opera Ghent, Arsenal (Metz), St-Marylebone Church & Kings Place (Londres), Johannes Kyrka (Stockholm), Philharmonic Hall (Kiev), House of Parliament (Singapour), Teatro Español (Madrid), Teatro Solis (Uruguay) ainsi que dans plusieurs festivals en Belgique, Allemagne, Angleterre, France, Pays-Bas, Malaisie, Thailande et aux Philippines.

 

Ses futures apparitions sont Frédéric dans l’opéra d’Ambroise Thomas « Mignon » dirigé par Frédéric Chaslin et mis en scène par Vincent Boussard à l’Opéra Royal de Wallonie, ténor solo dans la 9e Symphonie de Beethoven (Ode an die Freude) avec le Mendelssohn Ensemble et Evangéliste dans la Passion selon St. Jean de J.S. Bach.

Dernière mise à jour: GEOFFREY DEGIVES / Janvier 2022

Ne pas modifier sans permission. Veuillez ne pas tenir compte des versions biographiques antérieures.